Sessions

Jeudi 14h00-17h00

Salle: Petit réfectoire

  • Présentation de la vision d’ensemble du ministère de la Culture et des Communications en matière d’archéologie

    • Résumé: Suite à l’entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel à l’automne 2012, le Service de l’archéologie et de la muséologie s’est penché sur un projet de règlement sur la recherche archéologique et celui-ci se concrétisera au cours du mois d’avril 2013. Ce sont des changements importants en archéologie – la dernière opération du genre remonte à une quarantaine d’années. En parallèle, le Service a travaillé depuis plus d’un an à mettre en place une vision stratégique  de l’archéologie. Le Ministère veut profiter du colloque à Oka pour exposer les grandes lignes de cette vision et échanger avec les archéologues sur la protection du patrimoine archéologique au Québec, les outils que le Ministère veut mettre en place et sur les nouvelles modalités de son action sur le territoire.
    • Jean-Jacques Adjizian, chef du Service d’archéologie et de la muséologie, Ministère de la Culture et des Communications

    Jeudi 17h00-19h00

    Salle : Chapelle

    • Cocktail d’ouverture:  Célébrons nos auteurs!

      Patex500
      • Livres présentés au cours de la soirée: (18h30-19h00)
        • Hélène Buteau: La Fille du tanneur
        • Michel Plourde: L’exploitation du phoque à l’embouchure du Saguenay par les Iroquoiens de 1000 à 1534
        • Serge Lemaitre: Kekeewin ou Kekeenowin : les peintures rupestres de l’Est du Bouclier canadien, Paléo-Québec No 33
        • Sous la direction de Brad Loewen, Claude Chapdelaine et Adrian Burke: De l’archéologie analytique à l’archéologie sociale, Paléo-Québec No 34
        • Sous la direction de Claude Chapdelaine: Late Pleistocene Archaeology and Ecology in the Far Northeast
        • Archéologiques No 26

    Jeudi 19h00-20h30

Salle : Grand réfectoire

  • À la confluence de l’Outaouais et du Saint-Laurent à travers les millénaires de l’histoire amérindienne, une plaque tournante des idées et des peuples / At the junction of the Ottawa and St. Lawrence rivers: A focal point of people and ideas through millennia of First Nations history.

  • Conférence grand public gratuite offerte grâce à la collaboration de la Caisse du Lac des Deux-Montagnes.
    Caisse Populaire du lac des Deux-Montagne815-30164-CCA

    • Résumé: Le Québec méridional est depuis longtemps ouvert aux influences extérieures car les rivières, ces grands axes de circulation, favorisent les échanges entre les groupes. Oka occupe une position stratégique à la confluence de la rivière des Outaouais et du fleuve Saint-Laurent. Nous retracerons les grands moments de cette aventure humaine qui peut reculer jusqu’aux premières incursions des pionniers venus de l’Ouest, les Clovis et les Plano. La région deviendra il y a six mille ans la route du cuivre et par la suite elle sera témoin des grands changements qui mèneront à la révolution horticole. Tout en insistant sur la place d’Oka dans le développement d’une identité régionale, nous retiendrons sa participation aux grands réseaux qui marqueront l’histoire amérindienne du Québec méridional.
    • Summary: For a long time, the south of Quebec has been open to outside influences, as its rivers and waterways promote travel and exchange. The modern town of Oka is located in a strategic position at the meeting point of the Ottawa and St. Lawrence Rivers. We will retrace the high points of this exciting area all the way back to the earliest inhabitants, people of the Clovis and Plano tradition who migrated eastwards into this region. This area would later become part of the copper trading route, about six thousand years ago. It would then witness the great changes that brought about the Horticultural Revolution. We will look at how this site was important in the development of a regional identity, as well as part of a broader network that shaped the history of the First Nations of southern Quebec.
    • Note biographique du conférencier Claude Chapdelaine, Université de Montréal.Après un baccalauréat en Histoire à l’Université d’Ottawa, l’intérêt pour l’archéologie préhistorique se confirme avec une Maîtrise sur l’occupation autochtone de la Baie James en 1976 puis d’un doctorat sur les Iroquoiens du Saint-Laurent en 1988. D’abord engagé comme archéologue professionnel en 1976 par le département d’anthropologie de l’Université de Montréal pour créer et codiriger la première école de fouilles préhistoriques universitaire au Québec à la Pointe-du-Buisson, il est ensuite nommé professeur en 1988. Ses recherches le mèneront au Cap Tourmente, à l’île Verte, à Kegashka,  à Rimouski ainsi qu’en Montérégie (Brome-Missisquoi) et au Témiscouata. Un projet au Pérou de 1994 à 2008 a forcément limité ses efforts au Québec, mais il reprend le flambeau de l’École de fouilles en 2002 pour découvrir en 2003 le plus vieux site préhistorique au Québec, le site Cliche-Rancourt dans la région du la Mégantic. Ce site, fouillé de 2003 à 2009, est vieux de 12,000 ans avant aujourd’hui et le seul où des archéologues québécois ont mis au jour des pointes à cannelure. Le professeur Chapdelaine est donc actif sur le terrain, encadre de nombreux étudiants dans le cadre d’études de deuxième cycle (Maîtrise) tout en essayant continuellement de contaminer les nouveaux étudiants à la discipline de l’archéologie préhistorique avec l’École de fouilles. Un article sur le site d’Oka est paru en 1990 dans la revue Recherches amérindiennes au Québec. Il continue à s’intéresser à ce coin du pays.
    • Biographical Note: After completing a BA in history at the University of Ottawa, Claude Chapdelaine’s interest in archaeology was confirmed by his 1976 MA thesis on the prehistoric occupation of James Bay, and his PhD on the St. Lawrence Iroquoians, completed in 1988. He was initially employed as a professional archaeologist by the anthropology department of Université de Montréal in 1976 to create and co-direct an archaeological field school. The training program at the prehistoric site of Pointe-du-Buisson was the first archaeological field school at the university level in Quebec. Claude Chapdelaine was made a Professor at Université de Montréal in 1988. His research would take him to Cap Tourmente, Île Verte, Kegashka and Rimouski, as well as Montérégie (Brome-Missisquoi) and Témiscouata. His work in Quebec was limited from 1994 to 2008 when he undertook a project in Peru. However, he once again took the lead at the Université de Montréal archaeological field school in 2002, and in 2003 this project discovered the oldest prehistoric site in Quebec, the Cliche-Rancourt site in the Mégantic region. This site, excavated between 2003 and 2009, is 12 000 years old. It is the only known site in Quebec where fluted points have been discovered. Claude Chapdelaine continues to do archaeological fieldwork, supervise graduate students and promote the discipline of prehistoric archaeology to students. In 1990 he published an article on the Oka site in the scholarly journal Recherches amérindiennes au Québec. He is therefore familiar with the archaeology of this area and continues to take an interest in more recent discoveries.

Vendredi AM

Salle : Petit réfectoire

  • Approche multidisciplinaire aux études iroquoiennes

    • Résumé: Différentes sciences connexes à l’archéologie seront mises à contribution pour explorer divers aspects des Iroquoiens du Saint-Laurent.
    • Responsable de session: Claude Chapdelaine
      • La datation radiométrique des sites Droulers et Mailhot-Curran, deux villages iroquoiens de Saint-Anicet. Claude Chapdelaine (Université de Montréal)
      • Télédétection au village iroquoien de Mailhot-Curran. Jean-François Millaire et Edward Eastaugh (University of Western Ontario)
      • Des oxydes et du phosphore dans les sols du site Mailhot-Curran. François Courchesne, Myriam Breton, Richard LaBrie et Marie-Claude Turmel (Université de Montréal)
      • Avant-goût de la consommation de poisson au site Droulers-Tsiionhiakwatha : analyse ichtyoarchéologique de la structure # 57. Michelle Courtemanche (Ostéothèque de Montréal)
      • Nouvelles données sur la consommation et la culture du maïs au Sylvicole moyen dans la vallée du Saint-Laurent. Christian Gates Saint-Pierre (Université Laval) et Robert G. Thompson (University of Minnesota)
      • Le développement de l’agriculture préhistorique dans la grande région de Montréal: l’apport de l’archéopalynologie. Daniel Landry (Université de Montréal)

      Vendredi AM

    Salle : Du Chapitre

  • Le dessin en archéologie isan-cartes

  • Résumé: En archéologie, le dessin occupe une place prépondérante, voire omniprésente. En effet, l’archéologue a pour objet d’étude les sociétés humaines anciennes, dont il modélise l’évolution selon deux vecteurs, l’un temporel, l’autre spatial. Aussi, la représentation de l’espace fait partie de la définition même de la pratique. D’ailleurs, le nouveau Règlement sur la recherche archéologique (en processus d’adoption) tend à mieux définir la production iconographique accompagnant le rapport d’intervention. Ainsi, ce dernier devrait comprendre un plan de localisation général, un autre démontrant les limites des travaux de terrain, des dessins de distribution spatiale des découvertes, puis des coupes stratigraphiques. Ajoutons à cela des demandes particulières des clients, qui souhaitent de plus en plus souvent procéder à des relevés détaillés des structures mises au jour, qu’il s’agisse de dessins 2D ou même 3D.Or, à l’ère du numérique, quels sont les techniques et les outils mis en œuvre dans la production iconographique actuelle ? Cette session souhaite faire un état de la question du dessin en archéologie, en abordant les différents types de dessins (plans, croquis, coupes, dessins 2D et 3D) et les logiciels qui sont utilisés, les techniques particulières mises en œuvre lors des relevés de terrain (techniques d’arpentage, relevés laser, photogrammétrie…), mais également la chaîne de production d’un dessin, depuis la demande du client jusqu’à l’édition du rapport, en passant par le chargé de projet et le dessinateur.Ainsi, cette session est ouverte à tous, que vous soyez rattaché au monde académique ou au réseau professionnel.
  • Responsable de session: Yanik Blouin
    • Plans, coupes et dessins en archéologie contractuelle : outils et techniques. Yanik Blouin (archéologue consultant)
    • What Videogame Hardware Can Do For Site Mapping. Hawley MacLean (McGill)
    • Scan 3D & archéologie : bilan de 10 ans d’expérimentations et de réalisations au Québec. Richard Lapointe, archéomaticien (ISCAN inc.)
    • Civil 3D : avantages et inconvénients d’un logiciel de génie civil appliqué à l’archéologie. Yanik Blouin (archéologue consultant)
    • Préserver la mémoire. La 3D au service de l’archéologue. Hélène Buteau, archéologue, muséologue (Les Entreprises Archéotec inc.)
    • Putting (hominin) thought into hominin dispersal. Colin Wren (McGill University)

Dîner: Commandez-vous une « boîte à Lunch ».

1160744282884341714

Vendredi midi

Salle : Chapelle

Poster

  • Turcotte-Lévesque (DaEi-8). Étienne Mailhot
  • Efficacy of Fire Hardening Wooden Points. Jacob Salmen-Hartley (McGill University)
  • Archéodesign. François Gignac

Vendredi PM

Salle : Petit réfectoire

  • Région du lac des Deux-Montagnes

    • Résumé: Le lac des Deux-Montagnes occupe une position stratégique unique, puisqu’il permet d’accéder aux cours d’eau les plus importants du Québec, dont la rivière des Outaouais, le fleuve Saint-Laurent et la rivière des Mille-Îles. Ce carrefour important semble avoir attiré les populations, tant durant la préhistoire qu’à l’époque de la Nouvelle-France.Le bloc est ouvert à ceux qui désirent partager des données sur les sites aisément accessibles, depuis le lac des Deux-Montagnes. On tentera de faire des liens entre les diverses recherches afin de mesurer les principales avancées et d’identifier des problématiques communes, tel que les variations du niveau de l’eau et l’importance du phénomène d’érosion. Dans ce secteur, plusieurs sites partagent également une histoire commune. C’est le cas, notamment, des missions sulpiciennes de l’île aux Tourtes et du lac des Deux-Montagnes, des sites préhistoriques du parc national d’Oka et ceux de l’Outaouais.
    • Responsable de session: Francis Bellavance
    • Responsable de session: Gilles Piédalue
      • Un autre épisode post-Archaïque de cornéenne à Pointe-du-Buisson. Yoann Pépin (Musée québécois d’archéologie / Pointe-du-Buisson)
      • Compte rendu des recherches archéologiques au parc national d’Oka. Francis Bellavance (Parc national d’Oka)
      • La présence amérindienne sur l’île aux Tourtes. Daniel Chevrier (Les Entreprises Archéotec inc.)
      • La mission fortifiée du lac des Deux-Montagnes 1721-1823.  Gilles Piédalue (Société d’histoire d’Oka)
      • Quand on recherche des cantons… Nicolas Cadieux (Les Entreprises Archéotec inc.)
      • La recherche subaquatique des vestiges du fort d’Oka. Aimie Néron (Université de Montréal)
      • Particularités de la baie d’Oka et suites du projet Oka 1752. Robert Turenne (Société d’histoire d’Oka)

      Vendredi PM

    Salle : Du Chapitre

    • Table ronde: Les communications au service de l’archéologiePac-Cite300

      • À l’heure où les moyens et stratégies de communication se multiplient, et où les réseaux et les médias sociaux contribuent à démocratiser la communication, il est légitime de se questionner sur leurs usages possibles, et souhaitables, dans le domaine de l’archéologie… De quelle façon ces stratégies de communication peuvent-elles contribuer à la reconnaissance et à la notoriété de cette science? Comment les communications peuvent-elles nous aider à engager un réel dialogue avec les citoyens? Au cours de cette session, les intervenants aborderont la question de l’utilisation des communications de façon efficace et optimale dans le domaine de l’archéologie. À l’aide d’exemples et d’études de cas, nous verrons quels moyens sont à notre portée et quels ont été les impacts des actions de communication qui ont été entreprises dans le cadre de projets de recherches archéologiques Une discussion sera ensuite ouverte où chacun pourra partager son expérience, ses idées et ses réflexions sur l’impact des communications sur les projets archéologiques. C’est l’heure d’échanger!
      • Responsable de session: Nathalie Barbe, coordonnatrice du réseau Archéo-Québec
      • Responsable de session: Amélie Sénécal, responsable du service de l’archéologie et des expositions, Pointe-du-Buisson/Musée québécois d’archéologie
        • Communiquer l’archéologie… pas toujours facile! Monique Tairraz (Conseillère en communication, Monique Tairraz & Cie)
        • Site archéologique du cimetière Saint-Antoine (1799-1854). L’apport des communications dans le projet de réaménagement du square Dorchester et de la place du Canada. François C. Bélanger (Ville de Montréal, direction de la culture et du patrimoine)
        • Le Portail de l’archéologie québécoise. Nathalie Barbe (Réseau Archéo-Québec)
        • La diffusion du patrimoine archéologique : l’exemple de la place Pierre-Boucher à Trois-Rivières. Julie Desaulniers (Manoir Boucher de Niverville, Trois-Rivières

Méchoui et feu de joie sur la plage: Réservez une place avant le 23 avril!

Plus de détails sur le méchoui et le feu de joie…

Samedi AM

Salle : Petit réfectoire

  • Session préhistorique variée

    • Responsable de session: Marc Coté (Archéo-08)logo artefactuel600
      • How Glaciers From The Past Affect Predictive Modeling Today. Hawley MacLean (McGill University)
      • Caractérisation chimique d’une matière première lithique. Complexité d’une définition à l’intérieur d’une grande variabilité. L’étude de cas du chert Nastapoka, baie d’Hudson, Nunavik. Marianne-Marilou Leclerc (Université de Montréal)
      • Usure, Utilisation et fonction : décoder l’outil  Constitution d’un référentiel expérimental en tracéologie des matières lithiques du Nord-est Phase I : les cherts appalachiens. Marie-Michelle Dionne (Université Laval) et Cynthia Gosselin (Université Laval)
      • Le site Kiask (DfGg-1), un site Sylvicole moyen du sud de la Jamésie: Marc Coté (Archéo-08)
      • L’Archaïque récent dans la Petite-Nation.  André Miller (GRAO – Consultants en archéologie)
      • Quantifier la contribution du réaffûtage à la variabilité morphométrique des pointes de projectile aurignaciennes : vers une révision des morphotypes. Luc doyon (Université de Montréal)

Samedi AM

Salle : Du Chapitre

  • Bioarchéologie

    • Responsable de session: Stéphanie Lavallée et Jacinthe Vigeant
    • Résumé: Sous le thème de la bioarchéologie, nous avons conçu une session joignant différentes spécialisations basées sur l’étude des restes organiques.
      • Des céréales et des hommes au site Cartier-Roberval, Cap-Rouge, Québec : les données historiques et archéobotaniques. Gilles Samson (MCCQ)
      • Étude de l’intégration du maïs à l’alimentation de populations archéologiques nord-américaines grâce à l’analyse des isotopes stables. Jacinthe Vigeant (Université de Montréal)
      • L’application des méthodes visuelles et métriques pour la détermination du sexe d’une collection ostéologique écossaise. Stéphanie Lavallée (Université de Montréal)
      • Déceler un processus de migration grâce aux isotopes de strontium et d’oxygène : étude des restes humains du cimetière Saint-Matthew (Québec, 1771-1860). Denny Caron (Université de Montréal)
      • L’apport de la géochimie des isotopes stables à la détection d’immigrants protestants irlandais dans la population exhumée de Saint-Matthew, Québec (1771-1860). Rémi Toupin. (Université de Montréal)
      • Immigration et alimentation à Montréal aux XVIIe et XVIIIe siècles : résultats d’analyses isotopiques sur une population archéologique.  Jacinthe Vigeant (Université de Montréal)

Dîner spectacle : Buffalo Hat Singers

Archeophone_logoNoir

Commandez-vous une « boîte à Lunch ».

1160744282884341714

Samedi PM 

Salle : Petit réfectoire

  • Le patrimoine archéologique des espaces désacralisés

    • Les terrains des communautés religieuses ont longtemps résisté aux pressions urbaines, représentant parfois, au sein des villes, des havres de paix peu susceptibles d’être bouleversés par des aménagements modernes. Avec le déclin des communautés religieuses, lié au vieillissement de leurs membres et à une faiblesse dans leur recrutement, ce patrimoine immobilier est appelé dans les prochaines années à changer de vocation, voire à changer de mains. Ces changements, souvent accompagnés de transformations dans le bâti ou sur les terrains, ou encore de mises au niveau des infrastructures, peuvent parfois mettre en danger des ressources archéologiques qui se trouvaient jusque-là relativement protégées au sein de ces ensembles conventuels ou de ces sites sacrés.  Dans cette foulée, plusieurs études archéologiques ou patrimoniales ont été réalisées sur les terrains de certaines communautés religieuses au cours des dernières années alors que d’autres seront certainement à prévoir dans un futur rapproché. L’objectif ultime de ces recherches est de documenter le potentiel archéologique de ces lieux désacralisés et d’en assurer la gestion et la sauvegarde après le départ des communautés qui les occupaient. Cette session vise à discuter de l’aspect archéologique de ce patrimoine qui se trouve, souvent pour la première fois, susceptible de souffrir des projets de développement urbain. La session s’intéresse aux interventions archéologiques réalisées à l’intérieur de ces sites, sans que les découvertes soient nécessairement reliées au patrimoine religieux.
    • Responsable de session: Louis Gilbert et Simon Santerre
      • Les oubliés du jardin des Ursulines de Trois-Rivières. Louis Gilbert (Collège Laflèche)
      • La maison de madame de la Peltrie aux Ursulines de Québec. Simon Santerre (Ethnoscop inc.)
      • Une part de secret dévoilée: Le Monastère des Augustines de Québec, lieu de mémoire et de découvertes.  Gina Vincelli (Artefactuel, coop de travail)
      • Interventions archéologiques dans le cadre du réaménagement de la place Pierre-Boucher et de ses abords, 2011-2012 : regards sur le premier espace paroissial de Trois-Rivières.  Éléonore Aubut-Robitaille (Ethnoscop inc.)

Samedi PM 

Salle : Du Chapitre

  • Table ronde: L’archéologie au service des peuples autochtones? /Archaeology at the Service of Indigenous Peoples?

  • Responsable de session: Jennifer Bracewell (McGill University)
  • Membre du panel:
    • Clifton Nicholas (Kanehsatà:ke community member)
    • Claude Kistabish (archéologue)
    • Michelle Bélanger (Directrice générale, Musée des Abénakis)
    • Mathieu O’Bomsawin Gauthier (Guide-animateur au Musée des Abénakis, apprenti archéologue)
    • Jean-Christophe Ouellet (archéologue)
    • Dwayne Stacey (Kanawake Survival School)

Plus de détails sur la soirée gastronomique…

Dimanche AM

Salle : Du Chapitre

  • L’archéologie maritime au Québec

    • Responsable de session: Brad Loewen
    • Genèse d’une discipline. L’archéologie subaquatique québécoise à ses débuts. Jean Bélisle (Université Concordia)
    • Portrait de l’industrie de chasse aux trésors subaquatique depuis l’an 2000. Stéphanie Courchesne (Université de Sherbrooke)
    • Découverte et fouille d’un hydravion militaire américain Catalina PBY-5A à Longue-Pointe-de-Mingan. Charles Dagneau (Service d’archéologie subaquatique, Parcs Canada)
    • L’archéologie maritime dans l’estuaire du Saint-Laurent. Potentialité ou vaine entreprise? Éric Legua (Université de Montréal)
    • La flotte française de 1759 à Québec. Une épave sur la côte de Lévis. Mathieu Mercier Gingras et Marcel Goulet (Université de Montréal)
    • L’épave du Machault. Un vestige de la construction navale basque, vers 1757. Marijo Gauthier-Bérubé (Université de Montréal)
    • Petit-Mécatina. Lumière sur les pêches basques au XVIIe siècle.Vincent Delmas (Université de Montréal) et Érik Phaneuf (AÉCOM)

Dîner: Commandez-vous une « boîte à Lunch » pour la route.

1160744282884341714

4 réflexions sur “Sessions

  1. Pingback: Mise à jour des sessions, horaire préliminaire | oka2013

  2. Pingback: Horaire des activités sociales | oka2013

  3. Pingback: Un cochon ou deux cochons? | oka2013

  4. Pingback: Invitation: Activitées publiques gratuites / Free public activities | oka2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s